fbpx
COWORKINGENVIRONNEMENT DE TRAVAILNEWS

Acte 4 : La bonne humeur !

By 4 octobre 2021 No Comments

Une des choses qui m’a particulièrement marquée au Labo, c’est les sourires. Vous allez vous dire, mais sur quelle genre de stagiaire folle êtes-vous tombés ? Au lieu de travailler, elle observe qui sourit et qui ne sourit pas ? Cela fait davantage penser à un début de film d’horreur..!

Celui qui ne sourit pas, il meurt à la fin ! Je suis persuadée qu’il existe un tel scénario. Enfin, je ne vais pas parler d’horreur, donc revenons à nos sourires.

 

La veille de mon entretien, je lisais un article sur le net, intitulé: “ 10 conseils à appliquer avant un entretien de stage”.

“Soyez à l’aise, souriez”, c’est tout ce que j’avais retenu le lendemain. Alors autant vous dire que j’ai été à l’aise, TROP à l’aise, et qu’à la fin de la journée, ma mâchoire ne voulait plus coopérer, à cause des sourires incessants.

Ai-je fait une bonne impression ou leur ai-je fait avoir la peur de leur vie ? Oui, rappelez-vous, Joker devient méchant avec son big smile 🙂

J’opte plutôt pour la première option. Car oui au Labo tout le monde sourit. Oui je vous le confirme c’est le monde des bisounours !

C’est faux ! Sérieusement vous y croyez encore au monde des bisounours ? Un laborantin noyé par cette journée interminable de travail n’aura pas forcément envie de sourire. Et c’est là que la compréhension intervient. Certes, le sourire est essentiel (enfin pas trop pour les rides), il libère la dopamine et rend beau :). Mais les jours se suivent et ne se ressemblent pas !

 

C’est là qu’on comprend donc que le bonheur ne réside pas dans l’accomplissement de tous nos désirs, mais dans leur poursuite. Alors, imaginons un monde où il n’y a aucune complication, tout le monde sourit, tout le monde est heureux, il fait toujours beau, comme dans le mythe de l’âge d’or. Vous connaissez cette époque mythique où les Dieux épargnent toute préoccupation et lois ? Je vous spoil : ils s’ennuient à en mourir.

 

Alors dans un lieu de travail (comme par exemple en coworking 😉 ) cessons de rechercher le parfait, mais le bon équilibre.

L’autre jour, j’étais dans la cuisine avec ma boss, on discutait sur le fait que je sois une personne exceptionnelle et qu’elle n’avait jamais rencontré une personne aussi parfaite que moi.

C’est faux. Elle m’avait plutôt demandé pourquoi est-ce que je rigolais, c’est à ce moment là que je venais de trouver mon nouveau sujet d’article, celui que vous lisez, là, à cet instant !

Tout ce que tu dois retenir, lecteur, lectrice réside dans cette phrase certes connue mais sensée :

 

« Souris à la vie et la vie te sourira ! » 😁